France 2 : De méchants caricaturistes se cassent les dents sur Mélenchon

Il s’est passé hier soir quelque chose de gravissime, à la télévision, sur une chaîne publique. On sait, certes, que cette chaîne, la 2, n’est plus publique depuis longtemps, désormais vouée à la propagande du néo-libéralisme, mais on attend, tout de même, d’eux qu’ils ne se comportent pas comme des voyous. Et pourtant, c’est le spectacle qu’ils nous ont offert. Ils ont été, appliquant des techniques incessantes pour couper la parole, pour caricaturer, pour insulter, à deux doigts de ce qu’on peut appeler une dictature de la pensée. Il fallait qu’ils se paient Mélenchon. Non pas par le jeu des idées, mais par celui d’un système qui se dit démocratique et ne l’est plus, qui donne la parole pour aussitôt la reprendre, qui invite pour non pas pour écouter mais pour bâillonner.
Je sais certes que cette technique est celle depuis longtemps des pseudo-journalistes, chiens de garde du pouvoir. Il y a longtemps qu’ils l’appliquent et Mélenchon, qui sait très bien s’en défaire, n’est pas leur seule et première victime. Je me souviens en particulier de Cheminade, qui avait été traité d’une manière particulièrement irrespectueuse. Qui humilie celui qui regarde. Même si les idées qu’un homme exprime ne sont pas les siennes, avoir sous les yeux un parti-pris criant, n’est jamais un spectacle digne et constitue même un spectacle inquiétant
Ce sont des jeux du cirque. J’attends le jour où il sera possible de gifler, de cracher ou de taillader au rasoir. On s’en tient seulement et cela, c’est tout de même une nouveauté, au mépris, dans chaque regard et dans chaque mot et à la nouveauté de leur cellule de communication : la phrase « in cauda venenum. » On avait pensé que Cahuzac, le noble Cahuzac, de ce noble clan qui nous ronge sur l’aile gauche et sur l’aile droite, avait lâché à la fin de « Mots croisés » : « Vous êtes un homme seul », ayant oublié de le placer avant. Mais non. Hier soir Attali, se levant, a dit à Mélenchon, suivant la même technique : « Vous nous préparez une Corée du Nord. »
L’outrance est telle que les bras en tombent.
Et que le cœur se serre car on se dit que cet Attali, qui sert l’idée d’un nouvel ordre mondial, n’est-ce pas lui, ne sont-ce pas eux, qui nous préparent une dictature dont nous voyons naître tous les jours les effets ?
Hier soir la méthode a été appliquée avec une violence, une vulgarité qui dépasse l’entendement.
Jean-Luc Mélenchon lève une marche populaire, il fallait se le payer.
Dur projet.
Mélenchon a été face à eux comme Gulliver qui, empêtré un moment de fils, leur a montré sa nature et les a envoyés gicler malgré leurs tweets, en majorité défavorables, malgré cette nouvelle technique, qu’il faudra qu’on m’explique, celui qui vient pour poser des questions parlant plus que celui qui doit répondre.
C’était trop. Trop médiocre. Trop bas. Ils s’en sont sans cesse pris à la forme sans jamais toucher le fond, si ce n’est le leur. Ils ont peut-être convaincu des FN ou des Sarkozystes mais ils ont montré à beaucoup d’autres qu’il y avait en face d’eux un homme digne qui, face aux circonstances, n’a qu’à laisser venir le temps où les mensonges s’effondreront comme une montagne de cendres.
Je ne doute pas un instant que l’émission d’ hier soir ait été totalement contre-productive. Une volonté de lynchage public n’est jamais une bonne affaire pour celui qui la commandite.
Et puis, outre le caractère brillant de la pensée et de l’expression de Mélenchon, que peut ce clan contre les réalités ? Le chômage, toujours plus haut, les licenciements toujours plus nombreux, les fautes immenses comme la destruction du code du travail par l’ANI, un président qui se cache et n’ose plus aller inaugurer quoi que ce soit, une droite collée à l’extrême droite tant elle est prête à tout pour récupérer le pouvoir ne connaissant que la morale des circonstances ?
Morale… Il y avait hier soir de la grandeur chez Mélenchon. L’homme qu’il faut au moment qui vient.
La faiblesse de ses adversaires a été nettement visible quand Apparu, attaquant et frappant d’estoc et de taille, a soudain révélé le but de son combat : payer les ouvriers d’un verre d’eau. D’accord. C’était pour ça…
Il n’y a qu’une réponse à donner à ces gens -là, à cette propagande qui sombre sous les assauts répétés de l’information plus libre du net : être en masse dans la rue le 5 mai. Pour une sixième république, pour une nouvelle constituante.
Ou alors, les amis, comme cette pauvre femme de soixante- dix ans qui a été, hier, trouvée pendue chez elle, au moment où les huissiers voulaient la jeter dehors, oui pendons-nous.
Car il faudra nous battre ou subir.
Eux, on a vu hier soir où ils en étaient.
J’attends que même les ennemis de Mélenchon s’en inquiètent. Car il y a des batailles qui sont des défaites pour tout le monde.


Publié dans Le fil d'Ariane, Politique | Mots-clefs : , , , , , , , , | 10 réponses

Frigide Barjot, la « sanglante » ou l’ultra dépassée

On se demande comment Frigide Barjot peut continuer son numéro sans être reprise, et vivement, par la droite et les cathos qu’elle est censée représenter, et qui ont deux doigts de raison. Il doit quand même y en avoir.

Du moins son beau-frère Karl Zéro la reprend magistralement de revers, ce matin, dans une lettre que je vous communique :

Lettre à ma belle-soeur
Lorsque tu fus subitement touchée par la grâce à l’occasion de l’élection de Benoit XVI, je me suis réjoui en bon chrétien de ton retour vers le Christ. Je n’ai jamais douté que tous les chemins menaient à Rome, y compris les concerts des « Dead Pompidou’s » et les pignolades au « Banana Café ». Autant en tout cas que bien des offices liturgiques désuets pour cheveux bleus aigris. Tu as lancé tes « Benoithon », béatifiant ce Joseph Ratzinger que personnellement je trouvais légèrement rance, c’était curieux mais cocasse. Je me disais que ce combat s’inscrivait, en quelque sorte, dans la continuité logique des « combats » déjantés initiés par Jalons sous la houlette de Basile de Koch, mon frère, et ton mari. Nous avions scandé « Verglas Assassin, Mitterrand Complice ! » et pour moi le Benoithon, c’était un peu la même chose : du second degré bon enfant…
Mais faut croire que non, puisqu’après la publication d’un livre consacré à ta conversion – dont tout second degré était cruellement absent – tu es devenue l’égérie de « la Manif pour Tous ». Là encore, je me suis rassuré, pensant qu’il s’agissait d’une posture, et que comme tu avais rêvé d’être une artiste, ce mouvement serait pour toi une rampe de lancement. J’ai constaté avec quelle volonté, quel acharnement et quelle abnégation tu t’es hissée au statut de princesse du Breaking News… Tu tombais à point nommé pour être le mégaphone d’une Eglise Catholique aphone depuis belle lurette. Pas certain que tous les curés et que toutes leurs ouailles soient contre ce mariage civil pour tous, mais pour une fois au moins, on les entendait. Tu as donc requinqué des millions de cathos déboussolés qui se sont échappés de « la Vie est un Long Fleuve Tranquille » pour envahir les rues à ton appel, poussettes en tête, le temps d’une première manif. « Jusqu’ici tout va bien », comme disait la baseline de « La Haine ». Ton collectif avait pris soin de se démarquer clairement de Civitas et d’éventuelles « racailles » identitaires issues des « cités » de Neuilly.
Mais « Il est des croix pour toutes les épaules » disait Marie Antoinette, et tu es devenu la mienne… J’étais en promo pour un livre. L’histoire de Luka Magnotta, le web-killer qui plus que tout voulait être une star… Pas une émission sans que l’on aborde le chapitre familial. Et moi d’expliquer que oui je suis catholique mais que non je ne suis pas contre le mariage pour tous, puisque Jésus a dit qu’il fallait rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu, et qu’il me semble que le mariage civil dépend de César et pas de Dieu. Qu’ »Aimez vous les uns les autres » dans l’idée de Jésus, ça englobe les homos, et que si ces derniers (qui seront les premiers ?) ont le désir d’avoir des enfants, je ne vois pas en quoi ces gosses seraient moins aimés par leurs parents. En outre, que spécialiste de faits divers j’avais couvert bon nombre d’affaire d’inceste et de pédocriminalité, mais que pas une fois je n’avais été confronté à des faits semblables chez des parents homosexuels… Enfin, que frère de Basile, j’avais bien ri à son initiative de solidarité consistant à défiler seul avec sa pancarte en faveur du « mariage pour personne ».
Lors de ta seconde manif, tiens donc, les pancartes avaient changé. La loi ayant été votée par l’Assemblée, il était maintenant question du chômage, de rassembler au-delà de la question du mariage tous les mécontents d’Hollande, j’en ai déduit que l’UMP avait dû affréter des cars pour voler au secours de la victoire, et se refaire la cerise après le désastre de la désignation comique de son Président. Une politisation de la manif qui a dû te réjouir, toi l’ancienne fan ultime du Jaques Chirac de 95, de voir « du fin fond des départements la France entière se mettre en mouvement » comme dans la rengaine grotesque du RPR… Ça a un peu dégénéré en fin de manif, quelques excités s’étant invités, ravis de pouvoir commencer à se mettre en jambes pour la suite…
Et puis, il y a eu vendredi dernier. Là, tu étais devant le Sénat, Civitas était curieusement dans le coin, et j’ai compris que tu étais en train de riper total. Tu basculais dans une toute autre histoire, que tu ne maîtrises pas… Quand je t’ai entendue, toi Virginie, ma belle sœur – encore catholique j’espère – tempêter : « Hollande veut du sang, il en aura ! Nous vivons dans une dictature ! » Je me suis dit, paraphrasant ton mari :
- Ouh la ! « On se calme et on boit frais à Saint Tropez »!
Le Sénat venait de voter la loi à mains levées, vite fait bien fait, et on apprenait que l’Assemblée l’entérinera dès mercredi prochain ce qui est, conviens-en, de bonne guerre, et guère innovant au regard de notre longue vie parlementaire… Que Boutin en retombe par terre, que des politiciens hurlent à la forfaiture, au déni de démocratie, voire à la fin du monde, c’est leur boulot.
Mais toi ? Serais-tu grisée à ce point par la médiatisation ? Au point de ne plus vouloir redescendre de ton glorieux destrier, telle Jeanne d’Arc pressentant qu’il faut maintenant enfiler la tenue de Sans-Culotte de Charlotte Corday pour rester au top? On va faire quoi alors ? On va s’entretuer, parce que ça détend ? Attendre un Malik Oussékine de droite pour faire plier Hollande ? Puis on fera marcher des ligues de « patriotes » sur l’Elysée et l’Assemblée, comme en février 34? Non mais : allô, quoi !?
Stop, Frigide ! Fais Rewind d’urgence. Hollande ne veut pas de sang. Je pressens même qu’il l’a en horreur. Et on n’est pas en dictature, mais si tu continues sur ce registre, là, on y va tout droit… Arrête ce jeu, sinon tu sais qui on aura comme Présidente en 2017 ? Je ne peux pas croire que c’est ça que tu veux ? Ok, les Français sont à cran, Cahuzac est un menteur, les socialos patinent dans la semoule, et la crise on va encore en bouffer un moment mais j’ai le sentiment que tu surfes là-dessus, sans réfléchir, que tu t’es prise au jeu sans te rendre compte de où ça risque de nous mener, et – pire – de où ça te mène…
Ton beauf qui te pardonnera si t’arrêtes les frais.

DU SANG !

Pourquoi l’Eglise de France ne proteste-t-elle pas quand Barjot parle de Hollande en disant : « Tu veux du sang, tu en auras ! » J’imagine si Mélenchon en était arrivé à cette extrémité ! Là, on aurait eu droit à toutes les couvertures de la presse main-stream ! Mais pour Barjot, rien.
Ne seraient-ils pas logés à la même enseigne ?
Qui est-elle ? Pour qui travaille-t-elle ?
Quand on la voit enfourcher une moto de BFMTV, on a une partie de la réponse.
Quand elle appelle à manifester le 5 mai, on comprend encore mieux : elle est mandatée pour semer l’embrouille un jour où la gauche, la vraie, appelle à manifester. Donc, elle bosse pour le capital, l’UMPFNCATHOFACHO . La bête montre ses multiples ramifications, comme dans ces films de science-fiction où le monstre, jusqu’alors flouté, expose toutes ses tentacules et sa gueule baveuse.
Je pose une question : la CIA est-elle à l’œuvre en France comme elle l’est partout, en particulier en Amérique du sud et en Afrique, en Libye, en Syrie. On se souvient de l’arrivée de Wesner au Caire, dès les premiers mouvements de la révolution Egyptienne.
Mais qu’elle y soit, elle y est depuis longtemps.
Je veux dire, y est-elle pour préparer un coup d’Etat et balancer Hollande, qui, ayant fait passer l ’ANI et le TSCG en a assez fait pour sa patrie apatride ? Allons-nous hériter d’un gouvernement technocrate à la Mario Monti ? Va-t-on nous envoyer un homme de Goldman Sachs ? Prépare-t-on de nouvelles élections et un retour de Sarkozy, tout cela se valant ? Quelles rivalités sordides entre clans, aussi cancer-libéraux les uns que les autres, se jouent-elles dans l’ombre ? Est-il temps de rassurer les riches et de supprimer tous ces affreux impôts qu’ils n’ont pas encore payé ? Est-on à l’étape 2 de l’agenda ? 1-Hollande passe car étant de gauche, il va nous faciliter la tâche. -2 On le fait gicler et on met tout au clair ?

INFILTRE, VA !

En ce qui me concerne, je trouve plus qu’étrange cet aveu de Cahuzac. Jamais aucun politique n’avoue. Ce n’est pas dans leurs gênes. Même avec trois tonnes de preuves sous le nez. Ils font trainer, ils vont de procès en appel, et le temps passe.
Que Cahuzac, qui est à mon avis un homme de droite infiltré, ami avec le FN, nommé par Sarkozy , défenseur de Woerth, avoue, blessant mortellement le PS, tout s’explique.
Là-dessus, il est évident que le crypto-maçon trotskyste, ex-socio, richissime et vulgaire Mélenchon est quand même quelqu’un de dangereux pour le système. Et qu’en ce moment sa cote ne cesse de grimper !
J’ai pu le constater aux 441 posts qui ont suivi sa déclaration pleine d’humour ! On retrouvait l’ambiance des élections ! J’ai pu le constater aux multiples attaques vipérines du PS. Dans un premier temps, leur stratégie avait été de l’ignorer, mais à présent ils tirent à boulets rouges ! Entre autres, Filipetti et Bové, l’écolo transfuge, tous deux brieffés par la même boite de com et qui finissent tous les deux leur anathème par la même phrase : « Mélenchon y a basta ! »Eléments de langage. En fait, on imagine les conseils des ministres : non pas ce qu’on va faire, ça on nous le dit, mais ce qu’on va dire et on nous le dit aussi.
Qui a eu l’idée brillante de dire à Barjot d’appeler à manifester le 5 mai pour contrer la manif de Mélenchon ? Là, il n’y a pas trente-six mille réponses : L’UMPSFNFCATHOFACHO qui protège le capital.

Je voudrais rappeler en conclusion que les manifs de Mélenchon nécessitent tout de même des contrefeux imposants et que l’on peut considérer l’affaire Merah, qui s’est produite le lendemain du défilé de la Bastille, et par l’utilisation qui en a été faite, et peut-être par une organisation dont on nous cache les ressorts, comme un moyen de détourner l’attention et d’effrayer.
J’espère que personne n’est en train de concocter une autre affaire Merah. Plus vaste même.
Qui nécessiterait des mesures policières à la 11 septembre.
Dans l’ombre, des loups.

Ne jouons pas les agneaux. Formons des comités. Travaillons pour cette nouvelle constituante. Ne nous laissons pas distraire. On veut leur arracher leur beefsteak. Ils ne vont pas se laisser faire. Tout sera bon. Même le pire. Soyons-en conscients.


Publié dans Le fil d'Ariane | Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Marché de l’emploi : De l’armée mexicaine à celle des ombres

« Chef de pub », « Chef de rayon », souvenez-vous, faites un effort : c’était il y a vingt ans. L’entreprise était très soucieuse de valoriser ses recrues.

A première vue, ces petits grades pouvaient faire sourire. Mais cette stratégie digne de l’armée mexicaine était significative. Tout autant que son abandon par la suite.
Pour séduire les salariés, on leur donnait du galon a priori et à tout va. Existait alors, pour Madame et Monsieur tout le monde un concept qui semble à présent relever de la plus haute antiquité : le plan de carrière.

En 2013, les choses n’ont plus du tout le même goût. Il n’est pas rare de rencontrer des dénominations du style « assistante de pôle ». Qu’est ce à dire ? De fait, le poste est celui d’une « assistante d’assistante ». La constitution de l’armée des ombres…

Bien sûr, ces tâches de « petites mains » ont toujours existé. Mais en pleine crise, les DRH ne prennent plus la peine de les enrober d’une « qualification » chatoyante…
D’autant que si ces postes ont perdu leur vernis, ils ont également dit adieu à la longévité qui allait avec. Les CDI sont devenus aussi rares que les tigres de Sibérie.

Peut-être quittons-nous à présent un mode de discours rejetant systématiquement le marasme social sur la seule crise économique, c’était le discours de Sarko. Il n’a été repris seulement quelques mois par Hollande se rendant compte du ridicule de l’argument. Sans doute.

Gardons néanmoins à l’esprit que la seule mesure réelle prise en cinq ans par la Sarkozye fut la loi TEPA qui en long donnait : « Travail Emploi et Pouvoir d’Achat ».

SOVIETIQUE
Cette loi – détricotée par Hollande – défiscalisant les heures supplémentaires, était dite du « paquet fiscal » et du « travailler plus pour gagner plus ». A l’évidence, ce ne fût pas…gagné.

La défiscalisation des heures sup’, qui allait avec, ne fût guère propre à créer de nouveaux postes mais favorisât au contraire la création de mille chômeurs de plus par jour. Le chiffre n’a hélas, pas été réduit depuis l’arrivée de « Pépère » à l’Elysée (mais qui aurait cru décemment le contraire ?)

Et les nouveaux demandeurs d’emploi, comment les appeler ? Chefs de la dèche, Chefs des files de PE (pour Pôle emploi) ?

Michel Sapin, ex ministre des Finances de Lionel Jospin, siège aujourd’hui au ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. A ses côtés, le célèbre et bouillant Arnaud Montebourg trône et pérore au « Redressement productif ». Ce qui avait fait initialement sourire, tant un accent presque soviétique, pointait dans l’appellation.

Ces belles images n’ont, pour le moment, débouché que sur le projet de « l’Accord National Interprofessionnel », ANI dit, cette fois de « Sécurisation de l’emploi ».
C’est curieux comme les doux noms donnés par les politiques se révèlent finalement leur … exact contraire


Publié dans EcoLoSocial | Mots-clefs : , , , , , , , | Laisser un commentaire

Non rien de rien, Hollande ne fera rien !

D’efficace s’entend.
La gravité du piège dans lequel la démocratie est tombée est telle que personne ne veut ouvrir les yeux. Ce qui nous arrive est pire que le 11 septembre. C’est tous les jours que les tours de notre démocratie s’effondrent, minées de l’intérieur, et tuent .
Hollande va moraliser la finance ?
Ahahahahahaa !
Mais il EST la Finance.
La finance roublarde qui se joue de nous.
Il est la finance du TSCG et du MES , ces organismes non démocratiques qui n’auront JAMAIS aucun compte à rendre à personne. Demain ils vous demanderont vos maisons et il faudra dire merci.
Il est de la Finance de l’EUROGROUPE qui a saigné Chypre après avoir permis aux nantis de prospérer ailleurs.
Les délits d’initiés sont leur job.
Vous comptez sur Hollande ?
Sa dernière loi est d’une efficacité incroyable. Tout le monde en rit. Surtout les banques.
On nous dit que d’ici le 15 avril les ministres devront publier leur patrimoine. Et Hollande ? Et les députés ? Et les sénateurs ? Et s’ils omettent de déclarer des comptes à l’étranger ? S’ils sont aussi menteurs que Cahuzac ? Si Moscovici les défend aussi bien !
ET les G8 et les G20 ?
Quelle efficacité !
Et Sarkozy, ce dangereux ennemi des paradis fiscaux ? Lui, il a ruiné la patrie et il se balade libre. Qu’il l’ait ruinée, pas besoin d’un procès pour le savoir, ce sont des chiffres.
Il est vrai que les Us semblent se réveiller avec leur loi FACTA qui oblige les banques étrangères à révéler les avoirs de leurs concitoyens. Elle date de 2010 ! Il y a quinze personnes pour la rendre efficace ? Certainement moins de personnel que pour surveiller les réseaux sociaux !! Où est la combine pour les happy few ? Car comme en tout il y a des fraudeurs VIP et des fraudeurs lambda.

Face à cette pourriture institutionnalisée que l’on ne sait comment appeler, Mélenchon appelle à donner un coup de balai !
Mélenchon !!!!
Alors là ! Que n’a-t-il pas dit ! Mais quel monstre ! Quel grossier personnage ! Quel populiste !
Vraiment pas poli, lui, pour parler des belles personnes !
Un journaliste lui demande : « Est-ce une faillite de l’élite ? »
Et Mélenchon répond : « Quelle élite ? Ce sont des gansgsters. »
Oui, salopards est une litote.

Il nous reste un petit espoir, un petit caillou , dans le genre de celui qui tournait dans la fronde de David. Pas d’arguties, pas de divisions. En face c’est le loup.
Que toute la France s’unisse et marche le 5 mai pour une nouvelle constituante, un changement du personnel politique et une sixième république.
C’est un peu flou, oui. Ce qui prouve qu’on n’a pas les yeux complètement crevés. Action !

Je communique une pétition qui demande la publication de la liste de tous les hommes politiques qui ont des comptes non-déclarés à l’étranger et qui fraudent le fisc.

http://www.mesopinions.com/petition/politique/divulgation-complete-mediapart-listes-parlementaires-francais/9934


Publié dans Le fil d'Ariane, Politique | Mots-clefs : , , , , , , | 1 réponse

Filipetti et Martin (ONPC) : un couple parfait

Faisons d’abord les présentations car ils ne jouissent pas du même degré de notoriété que notre cher Cahuzac. (Qu’une banque Suisse, ce matin, accuse de faux ! Lui, alors, c’est gagman style! Le Jim Carrey des farces et attrapes ! Chaque jour, on bat les records du scénario made in Bollywood, refusé à Hollywood pour invraisemblances !)
Donc, Filipetti, brunette sémillante , beaucoup plus bon chic bon genre que Dati, et bien Française avec son nom italien qui aurait pu lui porter tort du temps des « ritals », nos bougnouls d’antan, ah ! Cette éternelle immigration ! , donc Filipetti est ministre de la culture PS et Edouard Martin est représentant de la CFDT des Arcelor-Mittal de Florange.
Ce sont tous les deux des représentants de la politique Findus.
La marque qui vend du cheval en disant que c’est du bœuf. Et qui n’est au courant de rien. Ça, c’est très important. La première phrase que l’on doit apprendre à l’ENA : « Je ne suis au courant de rien. » Le directeur de Findus, n’en doutons pas, a dû faire l’ENA.
Donc, Miss Filipetti est PS, c’est-à-dire un parti qui est aussi socialiste que Bush et Edouard Martin est syndicaliste CFDT, qui est un syndicat qui vient de voter l’ANI, pour vous dire quel genre de syndicat.
Et tous deux, mystérieusement, sont sous les feux de l’actualité, quasiment en même temps…
Heu…Pourrait-on appeler ça un plan de CON ?( Pardon de COM !!! Ah ! cette correction intuitive sur Ipad, c’est un problème !)
Donc, Miss Filipetti est interviewée ce matin sur « Le Parisien », encore un journal made in Findus car censé donner des informations, il donne des orientations !
Elle parle de tout et de rien mais le titre retient l’essentiel. Filipetti dit à Mélenchon :
« Y a basta Mélenchon ! »
Hou ! Pauvre Mélenchon ! Elle va encore nous l’énerver !
Il est vrai que Miss Filipetti ne peut que convaincre le lecteur parisien. Une photo la représente, très élégamment installée sur un fauteuil et l’on sait que les gens chics et beaux ne mentent jamais. C’est l’élite de la Nation.
Ensuite elle prend bien le temps, avant de parler de Mélenchon, de dégommer copieusement Cahuzac, contre qui d’ailleurs elle a souvent lutté, « Hou ! Le vilain ! », lui, le seul coupable d’ailleurs, car le gouvernement, c’est normal, ne savait rien. (Jusqu’à ce que Mediapart leur mettre sous le nez une communication téléphonique où Hollande dirait à Valou en décembre : « Putain, Ca y est on sait tout pour Caca ! Ca fait perpète que je lui dis de faire attention !Tu as écouté ses derniers conseils ??? » Mais jusque là, la sainte famille va nous jouer la naissance de Judas déguisé en Jésus !)
Cela me rassure quand même car quand on sait que Sophie de Menthon, la frigide Barjo du CAC 40, a dit que tout le monde savait pour Cahuzac, dès décembre (1990 ?) dans les dîners parisiens , cela nous apprend que Hollande ne va jamais avec son gouvernement dans les grands restos où tout le monde baise avec DSk et s’échange des montres avec Cahuzac , encore lui, et Dray et Sarko et j’en passe. (Perso, je n’ai pas de montre, c’est trop lourd. J’aime bien que ma main cavalcade libre sur mon clavier ! Chacun ses vices !)
Donc Filipetti dit à Mélenchon « YA BASTA » , pour reprendre l’expression sud-américaine.
Donc, interrogeons-nous. Il est évident qu’un conseiller en com, après mout et mout réflexions, lui a dit : « Tu vas dire : « Ya Basta ! »
Sans penser que pour certains lecteurs du Parisien, ignorant l’espagnol, comprendraient qu’elle supporte le club de foot de Bastia !
Pauvre Mélenchon ! Je peux lui dire, déjà, quelle est la question qu’on va lui poser nuit et jour cette semaine.
« M. Mélenchon, Mme Filipetti, vous a dit « Y BASTA ! Pensez-vous que c’est une salope ?? »
Je propose la réponse suivante :
Mel , tu respires bien, tu baisses les yeux, tu les relèves tel Ryan Goslin dans « Drive » et tu dis, en chuchotant à Ruth , la bien (ou mal ?) nommée, qui a quand même sucé Dartigolles en public, pendant un quart d’heure pour lui faire dire qu’il n’aimait pas Mélenchon et Dartigolles a résisté …Mais bon…)
Donc tu dis à Ruth :
« Salope, n’est pas toujours une critique quand on s’adresse à une femme…Surtout à une jolie femme comme madame Filipetti… et vous-même Madame El Krieff… »
( Non, c’est pour rire. Mais ça, ça serait de la bombe ! D’autant plus qu’il aurait les Femen sur le dos ! Double bingo ! La presse : « Les Femen frottent leurs seins contre la cravate rouge de Mélenchon qui crie « No Y a basta ! »)
On va rester plus sobre et proposer.
« Une salope, je ne sais pas, je ne la fréquente pas assez, mais qu’elle ait une langue de bois certainement… Que ne dit-elle pas : « Ya basta l’Ani ! Ya basta les mensonges ! Ya basta le socialisme des Caimans ! Ya basta le copinage avec le Pen au plus niveau de l’Etat ! » Ensuite je propose à madame Filipetti, un document sur lequel j’affirme que je n’ai aucun compte à l’étranger , tout le bureau national du PG l’a signé. Je lui demande le même pour le PS ! Ya Basta ! »

Mais revenons à Edouard Martin qui se présente chez Ruquier avec cet aura du syndicaliste en lutte contre le gouvernement. Arcelor Mittal à Florange a été baisé par Sarkozy et aussi par Hollande mais là, curieusement, on sent que Martin attend quand même avant de condamner Hollande et Montebourg…
Tiens…
Ce genre de réflexion me met la puce de Google à l’oreille et me souvenant qu’il allait peut-être se présenter à la députation sous le sigle PS, le sigle des défenseurs du peuple et des ennemis de la finance, je me renseigne et j’apprends qu’en 2009, Filipetti avait souhaité , si elle avait été élue aux Européennes qu’il prenne sa place de député. Donc PS. Et qu’il a refusé.
Bien.
Là, Ruquier, lui redemande s’il va se présenter.
Martin lui dit, prouvant qu’on peut être syndicaliste et changer d’avis, que si la question lui avait été posée il y a quelque temps il aurait répondu « non », mais que là, il sent (sans doute bien conseillé et rameuté par certains), que la politique permet d’être au cœur du combat (et des bons plans.)
Bien.
A ce moment-là autre question. Ruquier fait remarquer, ce qui prouve qu’il connaît les questions qu’il faut poser, que Mélenchon et le NPA sont absents de son livre.
La réponse de Martin fuse : « Oui ! Parce que je ne voulais pas que la politique s’empare de notre combat !!! »
Heu…Tu n’étais pas en train de dire le contraire, il y a cinq minutes ? A moins que « bonne politique » signifie pour toi PS, introduit par Filipetti… C’est ça ?
Et l’un le soir, l’autre le matin…
Hé Sérillon quand tu fais de la com pour le PS demande-moi mon avis , je te dirai si c’est vraisemblable !
Certes, j’ai un prix…Agoravox ne va pas me lâcher si facilement…
A toi de voir.
50 000 euros par mois ? Pour commencer ?

Ah ! J’oubliais la meilleure !
Martin rapporte que lorsque Hollande reçoit Mittal, à la fin de l‘entretien, le prenant pour son fils, il lui dit « Donnez le bonjour à votre père ! »
Encore une fois Hollande n’était pas au courant !
Moi je propose qu’on le démissionne sans le lui dire, qu’on le laisse aller et venir de foire en foire, et il ne sera même pas au courant !!!!
Martin tente une explication : « Mais en fait , c’est le fils qui dirige, donc Hollande ne s’est pas trompé ! »
Tu es vraiment fin prêt, Martin, pour être député au PS !
La preuve ?
Ce matin Libé lui consacre un portrait flatteur :
« Un homme de fer. »
Et de savoir-faire…N’en doutons pas…


Publié dans Le fil d'Ariane | Mots-clefs : , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cahuzac: l’iceberg a coulé le Titanic

Cahuzac a menti devant ses pairs. Impair et passe.
Certains s’étonnent de son aplomb. Mais comment a-t-il pu mentir avec une telle assurance ? Les yeux dans les yeux ? En bloc et en détail, formule aussi ridicule, soufflée par une agence de com, que le dossier que brandissait DSK devant Chazal !
Il n’y a pas menteur plus convaincant que celui qui joue gros. Il déploie l’énergie du désespoir, en jetant ses dernières forces dans la bataille. Pour convaincre. Je l’avais découvert dans ma petite vie, jeune prof, trouvant un élève son cahier sur les genoux qui me jurait ses grands dieux, avec des accents de sincérité bouleversante, qu’il ne copiait pas. Le culot naît de la peur de tout perdre.
Mais peu importe.
Soyons sûr, du moins, que les preuves étaient telles qu’il ne restait qu’à les reconnaître. Cahuzac n’est pas admirable : il est coincé. Mais est-ce une faute grave ? Qu’a-t-il fait, après tout ?
Ce qu’on lui reproche, nonosbtant le concert des vierges effarouchées de la politique, me paraît une bricole.
Il a ouvert un compte dans un paradis fiscal. (Si tu n’as pas de compte dans un paradis fiscal avant cinquante ans, tu as raté ta vie). Et « il aurait » été acheté par quelque lobbyiste, tombant dans le piège du conflit d’intérêt. Alors là, si on démissionne les députés pour de telles broutilles, il n’y aura plus grand monde à Paris et à Bruxelles dans les assemblées ! C’est le tout venant ! Le BA-BA de la fonction parlementaire. Demandez à DSK, qu’on payait en chair fraîche, ou à Guérini, dont les frais d’avocat seront payés par le contribuable, suite à un vote du conseil général !
« Cahuzac déconsidère la vie politique ! »
Pauvre vie politique !
En France, nous vivons une guerre des gangs.
Hier nous apprenions le suicide de Noël Robin, sous-dirceteur des affaires financières de la PJ. Dans une voiture banalisée de police. Une idée qui, soudain, lui a traversé la tête. Et pas qu’une idée. Suicide qui vient après celui de Metzner. Tous les deux s’étaient occupés de l’affaire Bettencourt. Heu…C’est quand même un peu zarbi, non ?
Comptons les cadavres, comme après une soirée bien arrosée. D’un côté le clan Fauxcialiste : DSK a été débarqué avec une violence qui ressemble à une belle punition mafieuse. Là-dessus mort de Descoing , le directeur de Sciences-po, ami de DSK, que celui-ci, ai-je lu, voulait comme premier ministre. Le dit Descoing, mort dans un hôtel de New-York après s’être énervé avec son ordi qu’il avait jeté par la fenêtre. Là -dessus mort, d’Olivier Ferrand, fondateur de Terra Nova . Arrêt cardiaque après un footing. Mort naturelle. On le souhaite. Puis Cahuzac, qui est traité comme on traite les puissants. On leur fait des dossiers et on laisse mûrir. Certains s’étonnent de voir quelqu’un qui garde des années un enregistrement téléphonique compromettant. Ce n’est pas étonnant. Cela se fait tous les jours. Des enregistrements, des photos, des films.
En face le clan Sarko. Woerth, Lagarde, et maintenant le chef Sarko lui-même avec une accusation sur le dos, qui le rétame complètement et qui , au moment où il est accusé, a ce cri : « Non, ce n’est pas terminé ! » C’est-à-dire ? Si le juge Gentil se suicide…
Quel monde !
Au milieu de ces gangs, Mediapart est un peu la boîte aux lettres des doges dans la Venise antique. Ce n’est pas que je veuille rabaisser ce « journalisme d’investigation », mais il faut quand même être persuadé que Mediapart attaque avec les munitions qu’on lui porte. De la même manière que le Washington Post était fourni par les ennemis de Nixon.
Donc, n’en doutons pas, Cahuzac est un des cadavres du Cluedo . Les grands clans politiques, après avoir été en contact avec les mafias, par le biais de leur police et de leur renseignements, sont-ils devenus des mafias ? (Forme interrogative prudente.) Il n’y a pas que dans les rues de Marseille que l’on découvre des corps au petit matin.
« Ah ! Tu me dénonces, hé bien , voilà pour toi ! »
Plus quelques suicides ou suicidés.
Et il nous faut supporter ça ! Pendant ce temps, le petit peuple doit travailler, se taire et rembourser des dettes odieuses qui ne lui incombent pas !
Mais revenons à Cahuzac.

Oui, Cahuzac a menti , les yeux dans les yeux. Mais il n’est pas le seul.
Il y a un certain Hollande qui doit démissionner.
Lui aussi a menti, les yeux dans les yeux.
Il s’est présenté sous l’étiquette d’un parti de gauche et il mène une politique non pas de droite, je ne veux pas insulter la droite, la vraie, composée d’êtres humains, mais une politique Bruxelloise de soft goulag. Il vend son pays en bloc et en détail.
Il a prétendu que le TSCG, préparé par ce chien de Sarkozy, serait amélioré par ses soins. Il a menti. Il n’en a rien fait. Il a menti à la Nation.
Il a prétendu qu’il s’attaquerait à la finance. Il n’en a rien fait. Son action pour séparer banque de dépôt et d’investissement fait rigoler.
Il prétend que l’ANI, qui va être voté début avril est un accord de flexibilité favorable au travailleur. Il ment. C’est tout le contraire. Cet accord fera du travailleur un Chinois de Foxconn.
Voilà des fautes qui vont porter sur des générations et des générations. Autrement plus graves que les jeux de cache-cache de Cahuzac . Et Hollande s’indigne qui fait mille fois pire! Cet employé de la finance internationale qui régit nos vies et signe des hold-up !
MAFIAS !

Autre mafia bien installée : cette presse propagandiste , tous ces medias main-stream qui mentent à longueur d’émission. Apathie en est le fleuron. Canal plus doit renvoyer Apathie. Il sera désormais impossible de regarder « le grand journal », si mal nommé, en le voyant pérorer avec autorité quand on sait la plantade lamentable , honteuse, qui a été la sienne dans cette affaire. Tu es mort Apathie . Ça aussi c’est une bonne nouvelle. Toi et tous les autres, les Cohen, les Bourdin, les Ruth El Krieff, tous les petits marquis et petites marquises de la presse, payés à prix d’or pour mentir au peuple et le précipiter dans le désordre catastrophique, programmé, d’une vie sans espoir.
Menteur abject, le FMI qui fait croire qu’il aide des peuples qu’il égorge.
Menteur criminel cette CIA qui organise le commerce de la drogue et dévaste tous les continents.
Menteur effroyable, cet Eurogroup qui fait croire qu’il fait payer les riche Russes de Chypre quand ceux-ci ont pu retirer leurs fonds plusieurs jours avant le blocus !
Bref, Delapierre , pour tout ce joli monde, « salopard » est une litote.

Ceci étant :
-Il est impossible que Hollande continue à gouverner un pays, lui qui est incapable de savoir, au sujet de son ministre, ce que certains journalistes et toute sa cour savent .
- Nous voulons des élections où aucun homme politique, touché par l’ombre d’une affaire, ne puisse se présenter.
-Nous voulons une sixième république.
-Nous voulons que la France sorte de l’Europe des banques et travaille à une Europe des peuples.
-Nous voulons que nos richesses, notre travail, nous appartiennent.
-Nous demandons un audit de la dette. Cette dette est odieuse et doit être renégociée.
-Et dans un premier temps nous refusons, fortement, que notre pays signe l’ANI. Même des socialistes font circuler une pétition pour le refuser ! Tous les députés, toutes tendances confondues doivent s’unir contre cette faute ! Qu’ils ne critiquent pas Cahuzac, alors que beaucoup sont dans le même cas, au moment de se déshonorer en détruisant le code du travail !

Le Titanic coule depuis hier.
Entendez les cris, partout, autour de vous.
Mais c’est le peuple, cette fois, qui va se sauver.


Publié dans Le fil d'Ariane, Non classé, Politique | Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire