Archives de la catégorie : Q

T’es-tu tatouée ? Ce n’est plus tabou, mais moins voyou que dévoyé

« Je suis un dur, un vrai, un tatoué (…), j‘ai risqué l’bagne, faut l‘avouer». Paroles célèbres d’une chanson de Fernandel dans le film « Raphaël le tatoué ». Rien qu’une Java de … 1938. On comprend sans peine que ces marques, autrefois totalement indélébiles, étaient l’apanage des voyous, des « apaches  de barrières », quand Paris possédait encore plus [...]

Publié dans Q | Laisser un commentaire

Pauvre libertinage, mais non libertinage de pauvre …

Au siècle des Lumières, un libertin était un libre penseur. Il se démarquait des jougs ecclésiastiques et royaux. A l’occasion, il ne dédaignait pas séduire et lutiner des précieuses en pamoison devant l’élégance de son verbe et de sa pensée. Certes, la Révolution n’a pas été l’affaire, dans ses débuts à tout le moins, des [...]

Publié dans Q | 1 réponse