compléments alimentaires, nutriments, antioxydants, complement alimentaire, vitamines

Les compléments alimentaires

Publié le : 19 août 20226 mins de lecture

Les compléments alimentaires permettent de renforcer le système immunitaire et de lutter contre la fatigue. Ils contiennent différents éléments nutritifs qui demeurent un mystère pour une grande partie du public. Voici en détail la composition de ces produits et leur utilité.

À quoi servent les compléments alimentaires ?

Ce terme est employé pour désigner des préparations alimentaires très concentrées en substances nutritives. Ces denrées permettent de compléter le régime alimentaire. Elles s’adressent surtout aux personnes dont l’alimentation est insuffisante pour répondre aux besoins nutritionnels et physiologiques. Comme présenté sur 123gelules.com, il en existe sous forme de comprimés, de poudre, de gélules, d’ampoules liquides ou de pastilles.

Les compléments alimentaires permettent non seulement de combler les carences, mais aussi de maintenir l’organisme en bonne santé. Ils sont aussi utilisés par certains groupes de personnes pour des usages bien précis. Par exemple, certains athlètes se servent des suppléments pour améliorer leurs performances. Ils sont aussi très utilisés par les femmes durant la période de grossesse.

Quelle est la composition des suppléments ?

Les suppléments sont généralement composés de vitamines, de minéraux et de plusieurs autres substances nutritives. On y retrouve également des plantes, des champignons, des oligoéléments, des enzymes, des prébiotiques et des probiotiques. Il existe une seconde catégorie d’ingrédients dits inactifs. Contrairement à la classe précédente, ils n’ont aucun effet sur le produit. Il s’agit par exemple des colorants, des conservateurs ou des émulsifiants. Leur rôle est de faciliter la consommation.

Quel est le rôle des ingrédients actifs dans les compléments alimentaires ?

Les éléments actifs tels que les nutriments et les minéraux confèrent aux suppléments leurs propriétés nutritionnelles et physiologiques. Leur action peut varier d’un composé à un autre.

Les nutriments

Ils sont généralement fournis à l’organisme par l’alimentation. On les considère également comme des substances chimiques pouvant être directement assimilées. On en distingue plusieurs types, dont les glucides, les lipides et les protéines. Ils ont des rôles variés et sont donc utilisés différemment par l’organisme. Ceci justifie la nécessité d’une alimentation variée et équilibrée.

Les glucides fournissent l’énergie nécessaire à l’organisme. Ils sont stockés dans les muscles ou dans le foie sous différentes formes. Quant aux lipides, ils interviennent dans la structure membranaire des cellules. Ils sont aussi responsables de la régulation de certaines réactions chimiques au sein de l’organisme. Enfin, les protéines sont utilisées pour produire des hormones, ou réparer des cellules. Elles sont indispensables à l’édification de l’organisme. Ces éléments se retrouvent en concentration variée dans les suppléments en fonction de l’effet souhaité.

Les antioxydants

Ce sont des substances capables de ralentir l’action des radicaux libres responsables du vieillissement prématuré des cellules. Les antioxydants assouplissent également les artères et facilitent la circulation. Ils réduisent ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Ils sont apportés à l’organisme de façon naturelle par les aliments.

On en retrouve en grande quantité dans les fruits, les légumes ou les épices. Vous pouvez toutefois compléter votre alimentation par des suppléments en cas de manque. L’avis préalable d’un médecin est toutefois recommandé afin de ne pas dépasser les dosages et éviter des effets secondaires.

Les vitamines

Les vitamines sont des substances qui présentent parfois des propriétés antioxydantes. Elles n’ont aucune valeur énergétique, mais sont essentielles à la construction, l’entretien et le bon fonctionnement du corps. De plus, l’organisme est incapable de les synthétiser. Il est donc indispensable d’assurer un apport quotidien. On distingue différents types : À, B, C, D, E et K.

Ceux du groupe A permettent le bon fonctionnement du système immunitaire et de la vision. Dans le groupe B, on distingue huit sous-catégories (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12) qui permettent de convertir certains nutriments en énergie et participent au bon fonctionnement du cerveau. Ces substances remplissent de nombreuses autres fonctions essentielles (fixer le calcium, aider à la coagulation ou ralentir le vieillissement).

Quelles sont les précautions à prendre ?

L’utilisation des suppléments n’est pas sans risque et nécessite le suivi rigoureux d’un spécialiste. Même s’il s’agit d’un secteur réglementé, de nombreux fabricants trouvent le moyen d’outrepasser les normes. Les fausses promesses sont également monnaie courante. Par ailleurs, l’automédication peut entrainer un dépassement des doses conseillées.

Les femmes enceintes sont particulièrement exposées puisqu’un excès de consommation peut même provoquer des malformations chez l’enfant. L’idéal est donc de se faire suivre par un médecin et de respecter les dosages indiqués sur les flacons. Enfin, il faut rappeler que les suppléments ne remplacent pas une alimentation saine et équilibrée.

En définitive, un apport continu d’éléments nutritifs est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est toutefois possible de combler les carences et de se maintenir en bonne santé grâce à une consommation avisée de suppléments.


Plan du site