Le développement des maladies liées au vieillissement, des maladies cardiovasculaires et de certains cancers est favorisé par la production en excès de molécules très réactives appelées radicaux libres par l’organisme. Toutefois, grâce aux antioxydants présents dans l’alimentation, les dommages qu’ils engendrent sur la santé peuvent être freinés. Ainsi, il est recommandé de toujours adopter une alimentation saine et variée pour rester en bonne santé.

Les fruits et légumes

Le sélénium, les vitamines C et E, les caroténoïdes et les flavonoïdes constituent les principaux antioxydants naturels. Les fruits et légumes sont les principales sources de ces antioxydants. Plus précisément, ce sont les petits fruits comme les pruneaux, les fraises, les framboises, les canneberges, les mûres et les bluets qui contiennent le plus. Par ailleurs, les pommes de terre, le poivron jaune, le chou rouge, le brocoli, l’asperge, l’artichaut et la betterave constituent les aliments antioxydants du côté des légumes. En plus, il y a également les légumineuses comme les haricots blancs. Environ 3000 à 5000 unités ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity) est l’apport quotidien préconisé en antioxydants. Cette proportion est facilement atteinte en mangeant journellement des fruits rouges et des légumes.

Les épices et plantes aromatiques

Le pouvoir antioxydant n’est pas le même pour tous les aliments. Hors, plus l’aliment possède un pouvoir antioxydant élevé, plus il peut neutraliser efficacement les radicaux libres présents dans l’organisme. L’origan par exemple fournit un pouvoir antioxydant supérieur à la plupart d’autres aliments antioxydants. Il est notamment utilisé pour parfumer les sauces. Parmi les épices, la cannelle détient le niveau d’antioxydants le plus élevé. A part cela, il y a le curcuma qui possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoire. Riche en flavonoïdes, le clou de girofle, quant à lui, est très utilisé pour renforcer le système immunitaire et pour apaiser les douleurs causées par des inflammations. Enfin, pour non seulement agrémenter un plat, mais surtout pour bénéficier des pouvoirs antioxydants d’une plante aromatique, il faut ajouter à la préparation du thym qui est riche en acides phénoliques.

Les aliments luttant contre le vieillissement

Grâce aux aliments antioxydants, préserver l’organisme de certaines maladies tout en prévenant le vieillissement des cellules est tout à fait possible. En effet, le stress oxydatif est lié au surnombre des radicaux libres et entraine des maladies chroniques. Ils préviennent notamment contre les maladies liées à l’âge telles que la dégénérescence maculaire, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, les cancers, etc. Par exemple, le fruit oléagineux le plus antioxydant reste la noix car elle contient de la vitamine E et assure le bon fonctionnement des organes. Pour entretenir le système digestif, le thé vert est idéal car il est riche en protéines et en minéraux. Riche en catéchine et en magnésium, le cacao est reconnu pour ses vertus antivieillissement des cellules qu’il est recommandé de consommer sous forme de chocolat noir.